SATISFACTION
11 octobre, 2017, 20 h 25 min
Classé dans : Poésie

 

486425970

La satisfaction peut être de peu,

Juste la chaleur du soleil sur mes cheveux,

Un papillon qui vole devant moi,

Et ressentir une estime de soi.

Voir au loin la lune brillait de tout éclat,

Serrer ses enfants dans ses bras,

Écrire des mots sur du papier,

Et en ce jour, me sentir apaisée.

Sur une route, aller marcher,

Cette chance, là, oui je l’ai,

Mais si demain, tout cela m’était ôté,

Je me devrai, d’autres buts, retrouver.

 

 



Homme libre
11 octobre, 2017, 20 h 02 min
Classé dans : Poésie

 125b89118df40b87495d3c6fe5a903a9_2_paul_rabaut_un_homme_libre

Lèves toi et marche

Ne recules devant rien

Ne laisses pas ta place

Ne cèdes pas ton bien

Je reviendrai, mon ami, avait-il dit

Sans lois, je reviendrai vers toi

Je ne resterai pas sans abri

Avec toi, je sais que j’aurai un toit

L »ivresse m’a pris, avait-il dit

Je ne voulais aucune paresse

Je ne voulais, non plus, sur moi, aucune prise,

Et surtout, que les mauvaises âmes ne te blessent.

Sois rassuré, mon ami, aujourd’hui j’ai pris,

De la vie, un nouveau tournant

Des nouvelles, je te donnerai, de ma vie

Pas tous les jours mais de temps en temps.



L’illétrée
3 octobre, 2017, 0 h 19 min
Classé dans : Poésie

 

Elle ne savait plus parler,

Elle ne comprenait plus,

Qui était elle, personne en particulier,

Elle avançait, n’en pouvait plus

Chaque jour, tout basculait

Dans sa maison et dans les rues

Elle, qui souhaitait

Pour eux, en donner un peu plus

Le mal, il lui causait

Si blessants, ses mots avaient valu

La peine, en elle, montait

Se sentait abattue, un peu vaincue

Encore et toujours, elle remonterait

Elle ne pouvait laisser cet aperçu

Ou retournerait, dans le néant, dans le passé

A personne, elle n’avait appartenu

Peut être les souvenirs resteraient

Devant un tribunal, elle avait comparu

3125926511_1_3_3gFvNwFq



JOIE ET PEINE
21 septembre, 2017, 13 h 51 min
Classé dans : Poésie

 

La joie dit à la peine,
« Retournes toi, sauves toi, ne m’exaspères pas »
La peine ne le souhaitait pas.

La peine lui répondit,
« Mais pourquoi ? toi seule peut m’oublier,
toi seule doit m’éviter et me chasser ».

La joie désespérait de ne retrouver sa santé.
Exaspérée, elle gémissait mais de solution,
Jamais, n’arrivait à trouver.

Lassées de cette guerre,
Quand la joie s’y mettait, la peine, elle écrasait,
Elles décidèrent une treve

et chacune de leur côté, s’en allèrent bouder.

Les routes se trouvant trop petites,
Sans cesse, sur elles, leur pas se croisaient.
De temps en temps, alors par an, une fois,
Elles se retrouveraient !

 60763490



L’ENTRE-DEUX
21 septembre, 2017, 0 h 02 min
Classé dans : Poésie

 

Mi triste, mi gaie,

Je retrouve ma paix,

Intérieure, elle s’empare de moi,

Et me laisse des choix.

Sauter une flaque,

Me prendre une claque,

Sauter d’un rocher,

Retrouver des bienfaits.

Se piquer aux épines d’une rose,

Qui, pourtant, est à peine éclose,

Aller dans un sens ou dans l’autre,

Je ne vivrai pas qu’au travers des proses.

Chanter, pleurer, l’entre-deux,

Sourir, en finir, l’entre-deux,

Rester, partir, l’entre-deux,

Prendre, attendre, l’entre-deux.



LE PUZZLE
20 septembre, 2017, 23 h 54 min
Classé dans : Poésie

 

Entier, enroulé dans sa boîte

A attendre qu’on le déballe

A attendre que tout à nouveau s’emboîte

A attendre d’entendre que le joueur râle

Les pièces se dispersent

Se faufilent de tous côtés

Chacune de différentes espèces

Chacune seront in fine rapprochées

Comme le puzzle, la vie s’éparpille

A vouloir trop vouloir

A vouloir se battre pour des broutilles

A vouloir ne pas vouloir savoir

Tout prendra forme, le puzzle y compris

L’écho dans la nuit retentira

L’écho de nos voix qui retentira avec fracas

16950703-La-vie-est-comme-une-vie-puzzle-se-compose-de-nombreux-l-ments-rendu-3d-Banque-d'images



L’EGO
20 septembre, 2017, 23 h 50 min
Classé dans : Pensées,Poésie

images

Mon égo a parlé encore une fois

Mais il ne fera pas la loi

« Fermes la », lui ai je dit

Avec fermeté puis avec plus de bruit

« Tu ne m’auras pas, j’aurai le dessus »

Lui ai je encore répondu

Ne me lâchait pas cet égo

J’étais à fleur de peau

Il ne me tenait même pas chaud

Il se servait à rien

Sinon à mes actions, mettre un frein

A ravitailler mon cerveau de ses néfastes pensées

« Lâches moi, passes ta route »

En moi, tu ne sèmeras plus le doute

Plus forte que jamais

Demain, aussi je le serai.

 



LIBERTE
8 août, 2017, 16 h 16 min
Classé dans : Poésie

Le temps passe à travers moi

Mes pensées sont dégagées de leurs émois

Liberté, mon âme commence a la trouver

Long chemin depuis quelques années

Ne perds aucun espoir

La nuit, dans le noir

Combats tes émotions

Ne tournes plus en rond

Tu gagneras du temps

En t’isolant de temps en temps

Vis ta vie

Intérieure, ta paix, reluit

Bouleversement, nouvelle attitude

Obtenir la zénitude

Souhait de tous les jours

Victoire d’un nouveau jour

index



SAGESSE
8 août, 2017, 15 h 59 min
Classé dans : Poésie

On te dira que tu es trop sage

Alors qu’en toi, c’est un ravage

Ne prends pas mal ce message

Ce n’est qu’un mauvais passage

Rien n’est vécu de la même façon

Qui sont ils pour penser en ton nom

Cacher ta vérité, oser dire non

Pour toi, garder tes pensées et mener tout de front



L’été
4 août, 2017, 17 h 34 min
Classé dans : Poésie

IMG_20170712_173812

L’été

Et si il revenait

Et si du début, tout reprenait

Et si nous faisions semblant

Et si l’été restait tout le temps…

Chaleur, soleil, délicieux réveil

Ivresse, caresse, douce merveille

Se prélassant et prendre son temps

Plaisirs de la vie, rien n’est fini.

Et si il revenait

Et si du début, tout reprenait

Et si nous faisions semblant

Et si l’été restait tout le temps…

Moi, je lui garde sa place

Je le suis à sa trace

A l’infini, jamais, ne le fuit

Tiraillée par le froid, sur lui, je ne trace aucune croix.

Et si il revenait

Et si du début, tout reprenait

Et si nous faisions semblant

Et si l’été restait tout le temps…

Inadmissible, impossible

Il est pourtant la prochaine cible

Rien n’est perdu, il n’est pas encore vaincu

Encore bien droit, je lui ordonne de rester roi.

Et si il revenait

Et si du début, tout reprenait

Et si nous faisions semblant

Et si l’été restait tout le temps…


Lapetiteabeilleadit |
Lectureetecriture |
Pouny11 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le secret de plume
| Alice L. Aventure fantastique
| O.V.N.I.PRESENT